Lunar Laser Ranger

Original: http://geodesy.hartrao.ac.za/site/en/geodesy-equipment/lunar-laser-ranger.html


Dernière mise à jour le samedi 13 Septembre 2014


L’objectif principal de LLR est d’atteindre une précision de quelques picosecondes, ce qui correspond à environ un millimètre de gamme de la lune. En utilisant cette information, nous serons en mesure d’évaluer l’accélération relative de la terre et de la lune vers le soleil (comme une moderne Tour de Pise expérience) afin de déterminer les propriétés de chute libre de la pesanteur auto-énergie de la terre, à nommer que quelques-uns.

Il n’existe actuellement aucun système de télémétrie laser lunaire dans l’hémisphère sud, et le réseau de LLR international est très faible aussi bien. Nous avons maintenant la possibilité d’installer un système LLR ici en Afrique du Sud Ce sera le premier grand projet à Matjiesfontein.

Notre objectif avec le Ranger Laser lunaire dans pas «migre» les technologies actuelles, mais de réaménager le système. Cela nous aidera à atteindre nos objectifs spécifiques ainsi que contourner certains des problèmes rencontrés par les autres installations LLR.

 


DE LA LUNE
var ccm_cfg = {

pth:”http://www.moonmodule.com

/cs/”, fn:”ccm_h1.swf”, lg:”en”,

hs:2, tf:”24hr”, scs:1, df:”std”,

dfd:0, tc:”FFFFFF”,

bgc:”000000″, mc:”000000″,

fw:184, fh:79, js:0, msp:0,

u:”cc” }
lune infos de phase



Il existe de nombreux sous-systèmes différents qui doivent être développées:

  •      Laser de haute puissance de la picoseconde (en collaboration avec le Centre national Laser, CSIR)
  •      Telescope (Nous recevons un télescope de 1 m de l’Observatoire de la Côte d’Azur, qui a besoin d’être rénové)
  •      Sous-système de distribution
  •      Sous-système de contrôle
  •      Logiciels de gestion et de traitement des données

High Power laser picoseconde

Le développement de ce laser est en collaboration avec le Centre national de laser, qui fait partie du Conseil pour la recherche scientifique et industrielle (CSIR).

Un M.Sc. a été achevé et un doctorat est en cours sur cette recherche. La photo ci-dessous montre l’un des lasers qui ont été construits vers le système de laser finale, étant démontré à l’heure d’été (Département des sciences et de la technologie) personnel.

 

 

Télescope

Un télescope de 1m Cassegrain a été donné par l’Observatoire de la Côte d’Azur pour le développement de la LLR. Le télescope devrait être livré milieu de Avril et arriver en Afrique du Sud début mai 2008 Rénovations commencera dès que le site de la rénovation et les bâtiments sont prêts et les élèves concernés inscrits. Nous nous attendons au moins 1 doctorat et 2 M.Sc. / Degrés M.Tech à venir de cette partie du projet.

 

La monture du télescope (à gauche) et le tube (à droite) dans son «réservoir de stockage en France. Dr François Pierron de l’OCA est avec le télescope.

Logiciel

Logiciel pour faire fonctionner le traitement des données d’un système reflex est actuellement en cours de développement en interne. Il est élaboré de telle sorte qu’il peut être utilisé sur le nouveau système et LLR.

Développements récents

Tamsen Emmerich fait un projet sur ​​le système LLR. Mises à jour sur son travail sont sur ​​la LLR – page Tamsen.

Comments are closed.